Navigation – Plan du site

Qui sommes-nous ?

Les membres du comité de rédaction se chargent de la définition et de l’organisation du contenu de la revue. Ils participent activement à tous les stades de son élaboration, de sa diffusion et de sa promotion.

Charlotte Bouchez est assistante diplômée à la Section d'histoire et esthétique du cinéma de l'Université de Lausanne. Elle prépare une thèse de doctorat sous la direction du prof. Maria Tortajada. Sa recherche porte sur la téléréalité en Suisse romande, et plus particulièrement sur les problématiques liées à la réception de ces productions télévisuelles.

François Bovier est maître d’enseignement et de recherche à la Section d’histoire et esthétique du cinéma de l’Université de Lausanne et chargé de recherche à l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (ECAL). Il est cofondateur de la revue Décadrages, cinéma à travers champs et codirecteur de la collection PlanSécant (MetisPresses). Auteur de H. D. et le groupe Pool : des avant-gardes littéraires au cinéma “visionnaire” (L’Âge d’Homme, 2009 ; version révisée à paraître en anglais chez JRP|Ringier), il a publié de nombreux articles sur les films d’artistes et le cinéma militant dans des revues académiques et des ouvrages collectifs. Il a récemment dirigé les ouvrages ou les dossiers de revue suivants : Roman Signer, Films super-8. La nature comme atelier (avec Hamid Taieb, MetisPresses, 2013) ; « Cinéma élargi », Décadrages, n° 21-22, hiver 2012 (avec Adeena Mey) ; « Peter Watkins », Décadrages, n° 20, printemps 2012 ; Abigail Child, Is This What You Were Born for ? Strategies of Appropriation and Audio-Visual Collage (MetisPresses, 2011). Il dirige le projet de recherche soutenu par le fonds stratégique des Hautes Ecoles Spécialisées de Suisse Occidentale (HES-SO) « Cinéma exposé » (ECAL, 2012-2014) et est corequérant du projet du Fonds national de la recherche scientifique suisse (FNS) « Processus d’improvisation » qui implique différentes HES-SO (2013-2015).

Laure Cordonier est diplômée de la Section d’histoire et esthétique du cinéma de l’Université de Lausanne. Elle est actuellement boursière FNS et travaille sur le projet « Discours du scénario : étude historique et génétique des adaptations cinématographiques de Stendhal » en lien avec la Cinémathèque Suisse.

Faye Corthésy est assistante diplômée à la Section d'histoire et esthétique du cinéma de l'Université de Lausanne. Elle prépare une thèse de doctorat, sous la direction du prof. Benoît Turquety, sur l'histoire du New American Cinema Group.

Séverine Graff est maître-assistante à l’Université de Lausanne, Séverine Graff a soutenu une thèse de doctorat en histoire du cinéma sous la direction du professeur Olivier Lugon. Elle est l'auteur de Cinéma-vérité, films et controverses aux Presses Universitaires de Rennes (janvier 2014), a publié plusieurs articles sur l’avènement des techniques légères et synchrones dans les années 1960, sur les controverses autour du « cinéma-vérité », et plus généralement sur la réception critique du cinéma documentaire. Séverine Graff a dirigé en 2008 un numéro de la revue Décadrages (Cinéma et migration) et, en 2010, le premier volume scientifique consacré à Mario Ruspoli (Mario Ruspoli et le cinéma direct). Elle travaille actuellement sur les représentations des événements historiques au cinéma. Trésorière

Claus Gunti est historien de l’art, spécialisé en photographie contemporaine. Il enseigne à l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (ECAL) et à l’Université de Lausanne (UNIL). Ses recherches portent sur la photographie contemporaine allemande, les pratiques documentaires, les nouvelles technologies et la théorisation de la photographie. Il a rédigé une thèse de doctorat sur le rôle du numérique à « l’Ecole de Düsseldorf ».

Tristan Lavoyer est étudiant en Master à la Section d’histoire et esthétique du cinéma de l’Université de Lausanne.

Adeena Mey est chercheur FNS dans le cadre du projet « Schweizer Film Experimente 1950-1988 » et critique d’art indépendant. Il est diplômé du Goldsmiths College, Université de Londres, et a écrit pour des revues telles que Sang Bleu, Nowiswere et Flashartonline, ainsi que pour divers projets éditoriaux. Actuellement, il prépare une thèse sur les expositions de cinéma expérimental à l’Université de Lausanne.

Raphaël Oesterlé est boursier FNS au sein du projet « Le découpage de l’action : analyse narratologique de périodiques de bandes dessinées (1946-1959) ». Il prépare une thèse de doctorat, sous la direction du prof. Maria Tortajada, sur le voyeurisme au cinéma. Par ailleurs, il travaille à la librairie et galerie Papiers Gras à Genève.

Sylvain Portmann est responsable des fonds d’archives de la Section d’histoire et esthétique du cinéma de l’Université de Lausanne. Il prépare actuellement une thèse de doctorat sur Barthélemy Amengual et l’histoire de la critique, sous la direction du Prof. François Albera.

Ariane Tschopp est graphiste indépendante, établie à Genève. Après des études à l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Genève, elle a notamment été employée en tant que graphiste d’édition par l’Université de Genève. Elle travaille aujourd’hui principalement à la mise en forme d’ouvrages scientifiques. Elle a conçu la maquette de Décadrages qu’elle continue à mettre en pages et collabore également à l’association Cinématographies. Graphiste de la revue et du site internet de l’Association Décadrages.

  • Logo UNIL - Université de Lausanne
  • Logo Office fédéral de la culture
  • Les cahiers de Revues.org